Films vus en février 2013

Les bonnes femmes, Chabrol

7 jours à la Havane, collectif

Une femme est une femme, Godard

Juliette des esprits, Federico Fellini

Vous n’avez encore rien vu, Alain Resnais

Possédée, Ole Bornedal

Otto e mezzo (Huit et demi), Federico Fellini

Argo, Ben Affleck

Un film très réussi pour Ben Affleck après The Town.

Il Bidone, Fellini

MovieCovers-118772-118772-IL BIDONE

Film peu connu de Fellini qui raconte le parcours d’escrocs et qui montre la misère en Italie.

Dans la maison, Ozon

ça commence bien, on se dit que ça peut être pas mal, et puis la fin est décevante. Un bon divertissement, mais qui aurait pu être mieux.

Publicités

Films vus en janvier 2013

Dernièrement j’ai regardé Le Guetteur, avec Mathieu Kassovitz et Daniel Auteuil. Je lui ai mis 4/20. ça divertit à peine, et le scénario n’est pas particulièrement palpitant.

J’ai vu aussi Frankenweenie (le film) de Tim Burton. Je lui ai mis 10/20. C’est bien, mais je ne vois pas très bien l’intérêt d’en faire un long métrage, le court était très bien.

Dans la série des remake inutiles je demande Total Recall. 2/20. ça n’a pas grand intérêt. Comment Brian Cranston a-t-il pu accepter de jouer la dedans ?

Alexandra’s Project, un film de Rolf de Heer que je n’avais pas encore vu. Un film gênant, dérangeant, mais qui m’a un peu déçu par rapport aux autres. Du coup je ne sais pas trop combien lui mettre. Un film à voir quand même.

Miss Bala, 12,5/20, très belle découverte. Je vous le conseille vivement.

Et enfin Following (le suiveur)

un (ou le premier) film de Christopher Nolan avant qu’il se mette à faire de la merde avec des gens qui s’envolent comme dans Matrix.

Bientôt, pour suivre la mode, je vous envoie mon classement des films de 2012.

J’ai aussi vu :

Le Rêve de Cassandre de Woody Allen

Vraiment pas mal petit Woody Allen sombre ..

et Scoop de Woody Allen également.

Un peu longuet, un peu ennuyeux, moins bien que le Rêve de Cassandre selon moi.

Camille redouble

Aucun intérêt. Je vous conseille plutôt Quartier Lointain qui parle à peu près du même sujet.

 

The Invader (l’Envahisseur)

The Invader, L’Envahisseur en français, est le premier film du jeune réalisateur belge Nicolas Provost. Un film très prometteur.

Ce n’est pas un film bavard. Sa force est de montrer par des images les choses qui pourraient être dites par des mots. A cet égard la scène d’ouverture en est un bel exemple. Une femme blanche nue sur une plage se lève et voit des hommes noirs échoués sur la plage. En arrière fond on voit d’autres personnes nues se précipiter pour les aider, alors qu’elle ne fait que regarder. Elle s’arrête devant les deux dernières personnes échouées, et regarde un homme fort sauver son ami mal en point.

Cette personne, c’est l’Envahisseur, le personnage joué par l’excellent Issaka Sawadogo qu’on verra évoluer tout au long du film. On le verra ainsi aux prises avec les trafiquants d’êtres humains, les passeurs, ces esclavagistes modernes, on le verra errer seul dans les rues, le jour, la nuit. À plusieurs moments le film peut faire penser à un Gaspar Noé. N’en disons pas plus.

Nicolas Provost est un jeune réalisateur à suivre. Nous attendons son prochain film avec impatience.

Carré Blanc

Carré blanc est un film français réalisé par Jean-Baptiste Leonetti sorti en 2011.

Avec Sami Bouajila dans le rôle de Philippe, Julie Gayet dans celui de Marie, Jean-Pierre Andréani : Patrice, Carlos Leal : Jean-Luc, Dominique Paturel : François Malvy, Fejria Deliba : la mère de Philippe, Valérie Bodson : Lise, Viviana Aliberti : Sylvie, Majid Hives : Philippe jeune, Adèle Exarchopoulos : Marie jeune, Nathalie Becue Prader : la psy, Marc Lefebvre : Un candidat

Ce film à petit budget dépeint une dystopie, c’est-à-dire une société imaginaire qui, de manière opposée à l’utopie ne serait pas la meilleure qui soit, mais la pire.
Le personnage de Philippe voit sa mère se suicider. Il est envoyé dans une institution ayant pour but de remettre dans le « droit chemin » des personnes dont les membres de leur famille se seraient suicidés ou qui auraient tenté eux mêmes de le faire. On leur apprend à vouloir vivre et ce vouloir vivre semble être en corrélation avec le fait d’écraser les autres. Philippe tente de se suicider, mais une jeune fille, Marie, l’en empêche. On retrouve plus tard Philippe et Marie mariés qui n’arrivent pas à avoir d’enfant. Philippe est devenu un membre important de cette société de l’illusion et de la dissimulation paradoxalement assez transparente. Tous les matins, après avoir caché la cicatrice qu’il a au coup, trace de sa tentative de suicide, il se rend au boulot, gare sa voiture au parking et fait passer toutes sortes de tests à des personnes qui semblent vouloir travailler pour sa boîte. La mort est omniprésente dans ce film. Les personnes qui meurent sont mises dans des sacs, sur lequel on peut voir le logo d’une firme, toujours la même, puis dans des camions frigorifiques. On ignore la destination de ces corps, bien qu’une scène puisse faire penser que les cadavres sont ensuite « transformés » en viande et mangés par les humains, ce qui ne peut que faire penser à Soleil Vert.
Le film est difficile à regarder, la bande son est pesante.

Un petit film plein de maladresses, et qui reste assez simple, mais ça vaut quand même le coup de le voir.

Copper, premier avis

J’ai regardé les trois premiers épisodes de Copper. Mon premier avis ? C’est pas si mal, mais avait-on vraiment besoin de cette série ? C’est pas mal, mais ils auraient pu faire mieux. L’intrigue reste assez basique et la psychologie des personnages n’a rien d’exceptionnel. On dirait que Tom Fontana fatigue.

Je vais attendre de voir si la série et renouvelée, et je verrais si je poursuis ou non.

Breaking Bad saison 5 épisode 2

Breaking Bad saison 5 épisode 2

La scène d’ouverture de cet épisode nous montre un homme en costume goutant différents échantillons de sauce devant une équipe de scientifiques en blouse blanche dans un labo de cuisine. Les protagonistes parlent allemand. On est perdu, on ne reconnaît rien, on se demande si on est pas tombé sur une version allemande, et puis on reconnait que c’est bien Breaking Bad. Une pancarte de Los Pollos Hermanos est enlevée. L’homme qu’on a vu se dirige vers les toilettes après avoir vu la police. Enfermé dans les toilettes il enlève sa chemise puis se suicide à l’aide d’un appareil électrique et le générique commence.

Walter et Jesse cherchent le poison qui était destiné à être caché dans une cigarette pour tuer Gus Fring. Ils retournent l’appartement de Jesse, mais ce n’est qu’une fois qu’ils ont tout retourné qu’ils pensent à l’aspirateur. Le petit tube contenant le poison était bien là.

Walt et Jesse organisent une rencontre avec Mike et lui font la proposition de s’associer, lui ayant les contacts, eux les produits. Walt qui est ruiné a en effet besoin d’argent, et il y a une place à prendre sur le marché. Mike refuse.

Mike rencontre un personnage féminin qu’on n’avait jamais vu jusqu’à présent, une certaine Lydia. Celle-ci semble appartenir à la même organisation que Mike et lui donne une liste de personnes à éliminer. Mike refuse d’éliminer ces hommes qu’il a formé lui-même.

Le personnage de Lydia est interprété par l’actrice écossaise Laura Fraser qu’on a pu voir dans Lip Service.

Chow, un des hommes que Mike a formé et qui est sur la liste le contacte alors qu’il joue avec sa petite fille. Il lui demande de venir car il doit lui parler. Mike lui demande deux heures et se rend au domicile de Chow. Le spectateur apprend après le coup de fil que Chow a appelé sous la menace d’une arme.

Mike se rend au domicile de Chow. On craint qu’il tombe dans le piège, mais celui-ci prend la porte de derrière et surprend celui qui lui tendait un piège. C’est également quelqu’un qu’il a formé, et celui-ci lui apprend qu’il a été envoyé par Lydia pour l’éliminer. Ayant refusé d’éliminer les hommes sur la liste, Lydia l’a mis sur la liste. Mike n’a pas d’autre choix que d’éliminer l’homme qui voulait le faire disparaitre. Il doit aussi s’occuper de Lydia …

Breaking Bad saison 5 épisode 1

Dans ce premier épisode de la saison 5 on en apprend un peu plus sur ce qui s’est passé immédiatement après les événements de la fin de la saison 4. Souvenez-vous, Gus Fring avait été tué à la maison de retraite dans l’explosion que Walter White avait préparée avec la complicité d’Hector Salamanca.

Walter White quant à lui avait fait les démarches pour disparaître et changer de vie.

Dans cet épisode on voit que Walter a effectivement changé de vie. On le retrouve mangeant des œufs au bacon dans un fast food pour fêter son anniversaire, portant des cheveux et une barbe.

Il retrouve un homme dans les toilettes du fast food avec qui il échange une enveloppe et des clés. Sur le parking du fast food il trouve une voiture dont le coffre est rempli d’armes et de munitions.

Il s’ensuit un flashback qui nous ramène aux événements qui ont eu lieu après la mort de Fring (ou alors on considère la première scène comme un flash-forward, selon le point de référence).

White se souvient de tout ce qu’il a oublié de faire, et se réunit avec Pinkman pour qu’ils aillent trouver Mike pour faire disparaître les preuves que la police pourrait avoir contre eux.

Ils retrouvent Mike dans le désert, mais celui-ci, furieux de la mort de Fring veut tuer Walter

Walter arrive néanmoins à le raisonner et lui explique qu’il faut faire disparaître les preuves. Mike lui parle de l’ordinateur de Fring sur lequel la police pourrait retrouver des données qui compromettraient White, Pinkman et Mike.

Walter décide d’un plan pour faire disparaître la preuve, mais Mike pense que c’est perdu d’avance.

Les trois hommes se rendent dans une casse après que Pinkman ait parlé d’aimants devant Walter et Mike.

L’idée est qu’avec un aimant assez puissant, comme ceux qu’on trouve dans les casses, ils pourraient détruire les données contenues sur l’ordinateur de Fring sans même avoir besoin de pénétrer dans la salle des évidences.

Ils font le test avec un ordinateur et l’aimant de la casse, et cela fonctionne.

Il s’agit ensuite de passer à l’action

Les trois hommes montent dans le camion qui contient l’aimant et le système pour le faire fonctionner et se dirigent vers le lieu où les preuves sont conservées.

Mike après avoir aspergé de bombe aérosol les caméras de surveillance s’occupe d’ouvrir la grille d’entrée en démontant le digicode et le camion peut pénétrer à l’intérieur des lieux.

Ils se garent devant le mur de la salle qui les intéressent et Walter fait fonctionner l’aimant. ça fonctionne. Tous les systèmes informatique sont détruits.

Les gardiens donnent l’alerte et sortent, mais le camion est vide, Walter et Jesse ont déjà disparu avec Mike.

En faisant l’inventaire des objets qui ont été malmenés ou détruits pendant l’opération les policiers remarquent quelque chose qui était caché sous une photo de Gus Fring et qui fait référence à un compte en banque dans un paradis artificiel.

La saison 5 semble bien partie. Beaucoup de mystères subsistent et il semble que toutes les clés de son intrigue soient loin d’avoir été montrées. Nous avons revu la plupart des personnages que nous connaissions déjà, mais pas encore de nouveaux personnages. On attend donc le prochain épisode avec impatience !