The Borgias saison 2 épisode 9

The Borgias saison 2 épisode 9

« World of wonders »

Dans cet épisode le pape décide de faire baptiser l’enfant de sa fille Lucrèce.

Le baptème a donc lieu et César Borgia est le parrain.

Juan Borgia discute avec sa mère lors des festivités.

Juan Borgia menace son frère César qui l’a insulté.

César Borgia s’est rendu une nouvelle fois à Florence en compagnie de Micheletto et a réussi à capturer Savonarole.  Savonarole est maintenant dans une cage et va être torturé. Micheletto affirme que Savonarole ne confessera pas les crimes dont on l’accuse, même sous la torture.

Juan Borgia viole une jeune femme qu’il a entendu rire de lui avec d’autres jeunes femmes.

Micheletto le surprend et l’arrête dans son viol.

César et Lucrèce parlent de tuer Juan qui a menacé de tuer l’enfant de Lucrèce qui vient d’être baptisé.

Publicités

The Borgias saison 2 épisode 7

The Borgias saison 2 épisode 7

« The Siege at Forli »

Kari Skogland

David Leland

Juan Borgia reviens à Rome avec des conquistadors apportant des présents du « nouveau monde » et notamment une panthère pour Lucrèce et des cigares pour le Pape qui les prend pour des étrons.

Juan dit au Pape qu’il va être père et le Pape lui confie la mission de prendre Forli. L’armée papale avance vers Forli et découvre que la ville est équipée de canons français.
Alors qu’ils sont en pourparlers pour éviter la bataille, Juan enlève le fils de Catherine Sforza et le torture devant sa mère.

Catherine Sforza est désespérée mais ne veut pas lâcher. Heureusement pour elle Ludovico Sforza est en marche pour défendre Forli. Il décime l’armée papale avec de petits canons à main. Le fils de Catherine Sforza est sauvé, et Juan s’échappe dans les bois.

César se trouve à Florence et observe Savonarole en compagnie de Machiavel. Ils sont témoins du bucher des vanités. Lucrèce accepte de rencontrer son prétendant Calvino de Genova alors que c’est son frère Raffaelo qui l’intéresse.

The Borgias saison 2 épisode 6

The Borgias saison 2 épisode 6

Dans l’épisode précédent, la voute de la basilique s’était effondrée. Le pape Borgia avait pris cela pour un signe divin. Dans cet épisode il décide de faire pénitence. Il enduit son front, ainsi que celui des cardinaux, de cendre, et va bénir la foule. Il lave les pieds d’une vieille femme pauvre. Pour le carême il décide que lui et les cardinaux mangeront des sardines. Les cardinaux se demandent combien de temps ça va durer. César Borgia revient de Forli et vient confesser ses crimes de fornication et de meurtre à son père le pape. Celui-ci est mécontent que la mission se soit terminée par la mort de Giovanni et que Catherine Sforza ait refusé de se rendre à Rome. Il ne reste plus qu’à lever une armée pour attaquer Forli et la faire prisonnière, mais le pape n’a pas les fonds nécessaires. Savonarole le préoccupe aussi.

Le cardinal Ascanio Sforza rencontre Savonarole à Florence pour lui rappeler ses veux d’obéissance. Savonarole refuse d’obéir. Sforza lui propose de le faire cardinal pour le corrompre mais Savonarole refuse.

Savonarole s’attaque aux riches et inquiète de plus en plus les Médicis qui sont témoins d’une scène où Savonarole défait de ses parures une femme riche qui a décidé de renoncer à ses péchés.

Le pape envoie César à Florence pour menacer Savonarole d’excommunication s’il n’arrête pas ses prêches à l’encontre du Vatican. César se rend à Florence en compagnie de Micheletto. César voit des adeptes de Savonarole lapider des personnes, les traitant de sodomites.

Machiavel a dit à César qu’il y aurait un convoi transportant de l’or des Médicis, et César décide de l’attaquer. Il fait appel aux hommes qui l’avaient aidé lors de l’attaque surprise des soldats français. L’attaque du convoi transportant de l’or est un succès, mais un homme de César Borgia et tué par des gardes cachés à l’intérieur des charrettes.

César retourne à Florence et menace Savonarole, mais celui-ci ne se laisse pas impressionner.
Le pape décide qu’il doit marier à nouveau sa fille Lucrèce pour se faire de nouveaux alliés comme la mission à Forli a échoué.
Rodrigo Borgia va parler à sa fille, alors que césar vient de lui apprendre qu’il a tué son ancien époux Giovanni Sforza, mais celle-ci ne veut pas se remarier.

Le pape va voir la mère de Lucrèce, Vanozza Catanei, qui prend son bain, pour lui demander de convaincre Lucrèce de se marier.

César Borgia rencontre Machiavel secrètement alors que Machiavel est de séjour à Rome.

Vanozza va essayer de convaincre sa fille de se remarier

Lucrèce refuse de se remarier, mais finit par accepter de voir les prétendants qui se succèdent les uns après les autres.

Aucun d’eux ne luit plait, jusqu’à ce qu’elle remarque le frère de l’un d’eux. On comprend alors que c’est lui qu’elle a choisi, mais on ne le verra que dans l’épisode suivant.

Pendant ce temps Giulia Farnese, Lucrèce et Vanozza Catanei continuent à enquêter sur les dépenses des cardinaux et leur demandent des fonds pour faire rénover un édifice qui sera consacré aux pauvres. Les cardinaux n’ont pas envie de payer, mais les femmes leur parlent des bordels et ils finissent par accepter de payer.

Della Rovere est toujours occupé à préparer l’assassinat du pape. Ayant choisi le poison et ayant trouvé un jeune moine pour se sacrifier il lui inocule de faibles doses de poison pour rendre son corps résistant. Il augmente peu à peu les doses, mais la dernière est fatale au jeune moine qui meurt. Il lui faudra trouver quelqu’un d’autre.

Cet épisode est moins intéressant que le précédent.

The Borgias saison 2 épisode 5

The Borgias saison 2 épisode 5

réalisation : Kari Skogland

Dans cet épisode qui s’intitule « The Choice » César Borgia, après avoir mené secrètement, de sa propre initiative, en compagnie de Micheletto dans l’épisode précédent une mission de représailles à l’encontre des français est envoyé par le pape transmettre un message à Catherine Sforza, la sœur de Giovanni Sforza que sa sœur Lucrèce avait épousé.

César Borgia se rend donc à Forli en compagnie de Micheletto pour accomplir sa mission. On apprend que Micheletto est originaire de cette ville, et on rencontre sa mère à qui il fait croire qu’il suit des études de médecine. On apprend également l’homosexualité de Micheletto qu’on avait jusque là seulement soupçonnée, puisqu’il retrouve son ancien amant. On les voit se retrouver le soir dans un cimetière pour faire l’amour alors que de son côté César Borgia tente de convaincre Catherine Sforza de se rendre à Rome baiser la bague du pape. Catherine Sforza retient César et fait retarder sa réponse. Elle le séduit et ils font l’amour plusieurs fois. César Borgia est malgré tout méfiant et soupçonne sa nouvelle maîtresse de vouloir le tuer.

Pendant ce temps della Rovere se rend à Florence pour rencontrer Savonarole alors que le pape Borgia se rend également à Florence pour y rencontrer les Medicis et Machiavel. Savonarole donne son approbation au cardinal della Rovere pour assassiner le pape Borgia.
Pendant ce temps, à Rome, Giulia Farnese, Lucrèce Borgia et sa mère se rendent dans un bordel fréquenté par les cardinaux pour proposer un marché à la maquerelle. Elle donnera les noms des cardinaux qui fréquentent son établissement en échange de travaux de réfection de son établissement.

À Forli Micheletto propose à son amant de le rejoindre à Rome, mais celui-ci refuse. De son côté Catherine Sforza refuse de se rendre à Rome. César l’avait prévenue, soit elle y allait de son plein gré, soit elle y serait menée enchainée. Giovanni Sforza arrive alors et se moque de César et de sa sœur Lucrèce. César le tue alors avec une petite dague. Il avait promis de donner son cœur à sa sœur. Il s’enfuit avec Micheletto alors que les gardes sont à leurs trousses.

Giovanni, Catherine Sforza et César Borgia

Della Rovere rentre à Rome faire part aux siens de l’approbation de Savonarole et ils décident d’un plan d’action pour assassiner le pape. Ils optent pour le poison. Pour cela, l’un d’entre eux devra se sacrifier comme en se faisant passer pour un gouteur. Un jeune moine se porte volontaire.


Le jeune moine qui se porte volontaire pour se sacrifier

Enfin, alors que le pape est rentré à Rome, le plafond de la chapelle s’effondre et plusieurs personnes trouvent la mort sous les décombres. Le pape Borgia semble y voir un signe divin et semble être pris d’une crise de foie aiguë puisqu’il décide de jeuner.

Le Pape Rodrigo Borgia lors de la scène finale de l’épisode

Cet épisode est le premier réalisé par Kari Skogland. On lui devait en 2004 la réalisation d’un épisode de la série sur l’homosexualité féminine The L Word (Listen Up). C’est peut-être ce qui explique les scènes de romance mettant en scène Micheletto dans cet épisode qui peuvent surprendre. En effet, cet épisode est le premier à mettre l’accent sur l’aspect humain du personnage. Celui-ci est né (même si César a du mal à l’imaginer) et a une mère. On apprend qu’il a tué son père, mais on ne sait pas pour quelle raison. Si on pouvait se douter de son homosexualité lors de plusieurs scènes, comme par exemple celle de la première saison où il se fait fouetter par César Borgia, ou lorsqu’il torture les soldats français lors de l’épisode précédent pour obtenir des informations, ici on apprend qu’il est aussi capable de tendresse. Le personnage en prend un coup niveau réputation.
On peut se demander si le développement de cet aspect du personnage est du au scénario original ou si c’est un ajout voulu par la réalisatrice Kari Skogland. On remarquera également que les scènes montrant César Borgia et Catherine Sforza faire l’amour sont filmées avec une certaine pudeur par rapport aux autres scènes d’amour de la série. Si l’on voit les fesses de François Arnaud, Gina McKee reste quant à elle habillée. On aperçoit seulement ses seins par transparence. Un épisode à forte nudité masculine puisqu’on voit également Micheletto nu lorsqu’il fait l’amour avec son amant. Kari Skogland s’est fait plaisir et cela ne déplaira pas à certains.

épisode suivant