The Invader (l’Envahisseur)

The Invader, L’Envahisseur en français, est le premier film du jeune réalisateur belge Nicolas Provost. Un film très prometteur.

Ce n’est pas un film bavard. Sa force est de montrer par des images les choses qui pourraient être dites par des mots. A cet égard la scène d’ouverture en est un bel exemple. Une femme blanche nue sur une plage se lève et voit des hommes noirs échoués sur la plage. En arrière fond on voit d’autres personnes nues se précipiter pour les aider, alors qu’elle ne fait que regarder. Elle s’arrête devant les deux dernières personnes échouées, et regarde un homme fort sauver son ami mal en point.

Cette personne, c’est l’Envahisseur, le personnage joué par l’excellent Issaka Sawadogo qu’on verra évoluer tout au long du film. On le verra ainsi aux prises avec les trafiquants d’êtres humains, les passeurs, ces esclavagistes modernes, on le verra errer seul dans les rues, le jour, la nuit. À plusieurs moments le film peut faire penser à un Gaspar Noé. N’en disons pas plus.

Nicolas Provost est un jeune réalisateur à suivre. Nous attendons son prochain film avec impatience.